HANNIBAL est de retour…

Vu la fin de la saison 2, le retour du grand cannibale ne pouvait que décevoir, tant l’attente fut longue et génératrice d’excitation. Pour contrebalancer l’intensité du dernier épisode de la saison 2, la saison 3 s’ouvre sur un épisode qui ralenti l’action. D’une part, en consacrant l’épisode entièrement à Hannibal, que le spectateur suit pour la première fois d’aussi prêt. D’autre part, en effectuant de nombreuses ellipses à travers trois temporalités : une scène qui succède au drame de la fin de la saison 2, un flash-back des repas qu’inflige Hannibal à Albert Gideon, et la vie quotidienne d’Hannibal depuis, en Italie où il vit avec Bedelia du Maurier (Gillian Anderson). Mais ces ellipses sont trop nombreuses et frustrantes pour le spectateur, qui n’est pas rassasier avec ce retour dans lequel Will Graham est absent. Le seul intérêt de l’épisode est le développement d’une relation malsaine entre Hannibal et Bedelia, qui serait devenus mari et femme…

De plus, on remarque un grand changement de forme, car la saison empreinte le chemin d’un soap d’horreur, marqué par des ralentis pompeux et des discours soporifiques. Je me suis même surprise à accélérer l’épisode…

C’est donc un retour très calme pour la série, qui fait languir ses fans. Rien de nouveau sous le soleil des psychopathes donc…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s