CINÉMA : MUCH LOVED (poème)

Longues sont ces nuits,
Amusées par les bulles d’un champagne brut,
Dans lequel elles noient l’oubli,
D’une vie plus longue qu’une infinie route.

Elles sourient, elles chantent,
Donnant l’illusion parfaite de l’amour,
Et quand vient le matin sur leurs joues brûlantes,
Elles ramassent leur recette, honteuses face au grand jour.

Elles sont enfants, mères et orphelines,
Seules et fortes faces aux perversions du monde,
Unies à jamais dans l’alcôve féminine,
Petit recoin secret des blessures profondes.

Nuits de lumières aux reflets argentés,
Matins de poussières où les yeux sont éteints,
Elles affrontent le temps d’une force acharnée,
Dans l’espoir essoufflé d’un heureux lendemain.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s