SÉRIES : TRANSPARENT

Fresque familiale dépeinte en dehors de toutes normes, Transparent sort l’artillerie lourde, s’attaquant aux problématiques que pose la transsexualité, la féminité et les héritages psychiques dans l’environnement familial.

Transparent

TRANS-GENERATIONNEL

Le parti pris original de la série est de raconter le coming-out d’un transsexuel sexagénaire, père de trois enfants, et grand-père. Il ne s’agit pas uniquement de développer le voyage émotionnel de ce personnage, mais d’entraîner avec lui tout son entourage, pour explorer la manière dont est transmis cet événement. La série met merveilleusement bien en avant la mise à nu qu’engendre la décision de changer de sexe. Mort (Jeffrey Tambor), devenu Maura, subit un véritable procès social, jugé aussi bien par un pan de la société puritaine, que par des cercles plus progressistes, féministes et LGBT. Étonnamment, ses enfants acceptent la nouvelle dans une ouverture d’esprit touchante, qui s’explique en partie par l’acceptation de leur propre liberté sexuelle. Néanmoins, cette apparence de tolérance vis à vis de leur père cache de profondes souffrances. La série joue sur cette contradiction, en construisant sa mise en scène autour d’une harmonie familiale caractérisée par la grande singularité de chacun de ses membres. La transformation de Maura entraîne une transformation collective, où chacun évolue dans une errance.

C’est une histoire de rapports entre singulier et pluriel, personnel et universel. C’est pourquoi la série inscrit ses personnages dans une histoire familiale profonde, au-delà des questions de genres, sur fond de judéité. L’interrogation des personnages sur leur identité sociale et sexuelle va de paire avec une question sur leur rapport au judaïsme. Et on peut établir un parallèle intéressant, entre les persécution subites par les transsexuels et celles vécues par les juifs, à travers les flash-back que propose la saison 2. Cette profondeur, psychologique et généalogique qu’offre la série, en fait un récit très progressiste et particulièrement émouvant.

transparent

SEXE AU FEMININ

L’esprit féministe qui plane sur la série est le produit de l’engagement de la showrunneuse Jill Soloway, qui fut inspiré par le coming-out trans de son propre père. Elle propose une représentation de la sexualité féminine qui s’oppose à toutes les formes proposées jusqu’ici. Même Girls n’allait pas aussi loin, restant à mon goût dans une représentation frustrée du plaisir féminin. Ici, les femmes sont dans une recherche assumée de leur plaisir, échappant ainsi aux normes sociales. Sarah et Ali, les deux filles de Maura, oscillent entre des relations hétérosexuelles et homosexuelles, d’une nuit ou plus, ce qui en fait des personnages inclassables. La liberté d’écriture de la série permet de développer une fresque de la sexualité féminine, on pourrait même dire DES sexualités féminines. Transparent met en lumière ce talent purement féminin, qui permet d’être celle qu’on souhaite et d’en changer à volonté. La grande et magnifique complexité des femmes est ainsi représentée.

Transparent pose quand même les limites de ce pouvoir féminin, se refusant d’être dans une représentation ultra féministe. La série montre comment la transsexualité se heurte aux dogmes des cercles les plus progressistes. C’est le cas lorsque Maura accompagne ses filles à un festival lesbien, qui refuse l’entrée aux hommes, y compris les trans, ou, lorsque elle va dans un camp de travestis, qui rejettent également les transsexuels. Même au sein des communautés les plus ouvertes, les discriminations existent, et le fait que la série prenne le parti d’en parler, lui donne un caractère d’humilité et de lucidité sans pareil. La série, elle, bien qu’elle mette l’accent sur la féminité, n’exclu pas les hommes. Josh, fils de Maura, est celui qui vit le plus mal le changement de sexe de son père. La série lui donne une place particulière pour exprimer cette douleur face à la perte de la figure paternelle.

transparent

Progressiste dans le fond comme dans la forme, Transparent bouleverse par son humilité et la profondeur avec laquelle elle traite des thématiques encrées dans notre quotidien.

A voir absolument !

©Amazon

Publicités

2 commentaires sur “SÉRIES : TRANSPARENT

  1. Je vais de ce pas essayer de me procurer les premières saisons.
    Une remarque par rapport à Girls. La sexualité des jeunes femmes qui y est dépeinte est à l’image de leur vie: en construction. J’y vois donc, dans l’ensemble, davantage des tâtonnement que de la frustration.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s